Les critères de beauté varient ainsi en fonction de la symbolique (sein maternel généreux, sein sportif pubertaire, sein séduisant à la frontière des précédents), de l’âge de la patiente (sein en harmonie avec le reste du corps) et de la société dans laquelle on vit.

Grâce aux peintures et aux sculptures, l’homme a laissé les traces des différents idéaux féminins à travers les siècles. La représentation du sein varie surtout en taille et le sein idéal apparaît quasiment toujours ferme et rond. Seules certaines ethnies africaines préfèrent un sein tombant.
Une revue exhaustive de toutes les représentations est impossible tant cette vision du beau sein est changeante, d’une époque à l’autre, d’une civilisation à une autre et même d’une région à l’autre d’un même pays. De même, les dimensions des bustes de mannequins utilisés en magasin évoluent et la taille de soutien-gorge est passé, en France, de 85B dans les années 1950-1970 à 90C depuis les années 1990 (95D aux Etats-Unis).

Comme points de repère, il existe des notions d’esthétique du beau sein, parmi lesquelles on peut citer, sans exhaustivité :

  • Les rapports entre les 3 dimensions du sein (rapport Hauteur/Projection du sein compris entre 2 et 4 ou rapport Hauteur/Largeur compris entre 0,7 et 1,3 par exemple) ;
  • La position idéale de l’aréole au sommet du sein et son diamètre idéal compris entre 2,5 à 5 cm en fonction du volume de la glande ;
  • Le volume « idéal » qui varie en fonction de la morphologie globale de la patiente mais aussi en fonction des mœurs. Ainsi, en France, le volume du sein « idéal » varie, pour une femme de corpulence moyenne, entre 200 et 350 cm3 ;
  • La forme dépend de l’ethnie (hémisphérique en Europe, ogivale en Afrique, conique en Asie) et surtout de l’âge (citron de la vierge juvénile, pomme de l’adulte puis poire avec la ptose). La forme en pomme est la forme préférée des Français;
  • La symétrie de la poitrine n’est jamais parfaite mais cela ne devrait pas apparaître au premier coup d’œil.

Il n’y a pas un sein idéal, plusieurs seins d’aspect différents peuvent être considérés comme beaux

Votre chirurgien plasticien devra, à l’aide de ses notions d’esthétique, vous apporter ses conseils et répondre au mieux à votre demande.

Consulter le docteur

Traitements de la chirurgie esthétique du sein

Que ce soit pour augmenter ou réduire le volume des seins, ou pour corriger une asymétrie mammaire chez les femmes, la chirurgie esthétique du sein a pour but d’embellir votre poitrine et lui redonner toute sa féminité. Selon le cas de chaque patiente, votre chirurgien plastique vous conseillera quant au traitement le mieux adapté.

Reconstruction du sein : les cas

Le sein est la partie la plus visible des organes sexuels et se présente comme le symbole de la féminité. Des seins mal formés ou l’absence d’un sein engendrent un mal être psychologique et physique chez les patientes. L’atteinte de l’égo corporel peut conduire à un véritable handicap psychosocial avec privation d’activités (sport, loisirs), évitement des examens médicaux par honte de l’aspect « ridicule » de la poitrine, dissimulation maximale des seins par les vêtements ou recours à des prothèses externes et absence d’épanouissement de la vie sexuelle. Que ce soit pour réparer une malformation congénitale ou pour reconstruire un sein après traitement du cancer, la chirurgie réparatrice mammaire permet aux patientes de s’épanouir dans leur vie de femme.