Le syndrome de Poland est une malformation congénitale des seins

Cette malformation congénitale entraîne des anomalies thoraciques parfois associées à des anomalies du membre supérieur.
L’atteinte concerne très souvent un seul côté, droit ou gauche.

syndrome-polandLes anomalies thoraciques peuvent être discrètes ou au contraire très marquées :

  • absence partielle ou totale du muscle grand pectoral systématique ;
  • hypoplasie du sein (sein anormalement petit) voire aplasie du sein (absence de sein) ;
  • petite aréole placée trop haute et trop latérale ;
  • atteintes osseuse thoraciques ;
  • absence du muscle grand dorsal.

Les anomalies du membre supérieur, lorsqu’elles existent, sont elles aussi soit minimes (doigts courts) soit réellement handicapantes (malformations complexes).

Le syndrome de Poland est rare (1/30000 à 1/70000 naissances) et concerne aussi bien l’homme que la femme, avec toutefois une prédominance masculine.

Son origine exacte reste inconnue mais l’origine vasculaire semble très probable. Un défaut d’apport sanguin au niveau de certaines artères durant la vie de l’utérus expliquerait le défaut de développement thoracique.

Le traitement des anomalies thoraciques, toujours chirurgical, fait appel à différentes techniques, combinées ou non :

  • la mise en place d’implants mammaires chez la femme ou pectoraux chez l’homme ;
  • les techniques de lipomodelage (injections de graisse) ;
  • certaines techniques de reconstruction mammaire comme le lambeau d’avancement abdominal ou les techniques de reconstruction de l’aréole et du mamelon.

Le traitement du syndrome de Poland est difficile et plusieurs interventions sont le plus souvent nécessaires. Le côté non atteint bénéficie notamment lui aussi très fréquemment d’un geste chirugical afin d’obtenir une symétrie globale acceptable.