Chirurgie esthétique du visage et du cou
Chirurgie esthétique des paupières / Blépharoplasties

L'aspect du regard est une composante essentielle de la dynamique du visage. Il traduit l'émotion et l'énergie qui nous animent

Paupières asiatiques

Une blépharoplastie esthétique est possible chez le sujet asiatique,
soit dans le but de rajeunir le regard en conservant les caractéristiques des paupières asiatiques,
soit en effectuant une occidentalisation du regard ("débridage des yeux asiatiques"),
soit en effectuant à la fois un rajeunissement et une occidentalisation du regard.

L'occidentalisation du regard peut être partielle ou totale.

Avec le temps, le regard se ferme, devient triste et fatigué, traduisant ainsi des émotions faussement négatives qui ne reflètent plus l'état d'esprit réel. C'est alors le moment de demander conseil à un chirurgien plasticien.

Une chirurgie esthétique des paupières (blépharoplastie) est sûrement indiquée, concernant soit les paupières supérieures (blépharoplastie supérieure), soit les paupières inférieures (blépharoplastie inférieure), soit les 2 à la fois (blépharoplastie des 4 paupières).

chirurgie esthétique des paupièresPrincipe des blépharoplasties esthétiques

Au niveau des paupières supérieuresl'excès de peau donne un aspect fripé disgracieux. Il alourdi les paupières et participe à la fermeture des fentes palpébrales. A l'extrême, cet excès cutané peut passer par dessus les paupières et amputer en partie le champ de vision.

S'ajoute à cela la saillie plus ou moins marquée d'une petite boule de graisse au niveau de la partie supérieure proche du nez (hernie graisseuse).

Le retrait chirurgical de la peau en excès et des poches graisseuses internes s'effectuent par une incision dissimulée dans un pli naturel de la paupière supérieure et de la patte d'oie.

Au niveau des paupières inférieures, l'excès cutané donne un aspect flétri de la paupière. L'excès graisseux est responsable des "poches sous les yeux".

Les poches sont retirées par une incision trans-conjonctivale située à la face cachée de la paupière du côté de l'oeil. L'excès cutané est retiré par une incision située 2 mm sous les cils.

 

Votre chirurgien plasticien prend en compte le regard dans son ensemble et, dans certains cas, il vous proposera des gestes complémentaires pour obtenir un meilleur résultat :

  • Les injections de Botox permettent de remonter la queue du sourcil et d'estomper les rides du lion et de la patte d'oie. Le résultat est temporaire, les injections sont à renouveler tous les 5 à 6 mois pour préserver le résultat ;
  • Le lifting temporal permet de remonter la queue du sourcil de manière définitive ;
  • Les injections de graisse ou les injections d'acide hyaluronique permettent de corriger le creux des cernes et de repulper la moitié latérale du sourcil. Le résultat obtenu après les injections de graisse est définitif. En revanche, les injections d'acide hyaluronique sont à renouveler tous les 8 à 12 mois ;
  • Le lifting centro-facial permet de corriger un oeil rond (ou un scleral-show) et de combler les cernes. Il permet également, même si cela dépasse le cadre de la chirurgie du regard, de remonter les pommettes et de corriger les sillons naso-géniens creusés.

    Les injections de graisse, le lifting temporal ou le lifting centro-facial sont réalisés dans le même temps opératoire que les blépharoplasties. Les injections de Botox ou d'acide hyaluronique sont réalisées au cabinet 15 jours avant ou après l'intervention sur les paupières.

L'intervention se déroule généralement en ambulatoire, sous anesthésie locale "aidée" (diazanalgésie). La durée de l'intervention varie de 45 min à 1h30 en fonction du nombre de paupières à traiter et en fonction des gestes complémentaires à effectuer. Une anesthésie générale et une courte hospitalisation de 24 heures peuvent être préférées en cas de gestes associés plus lourds (lifting cervico-facial,…) ou pour des raisons de confort.

En fin d'intervention, le patient sort du bloc opératoire avec des compresses froides appliquées sur les yeux pendant une heure. La douleur est normalement absente mais des sensations d'inconfort sont habituelles (picotements des yeux, troubles visuels, sensation de tension des paupières).

Suites post-opératoires

Les suites opératoires sont marquées par un oedème (paupières gonflées) et des ecchymoses (bleus) d'importance variable selon les patients. Les paupières ne se ferment parfois pas complètement pendant quelques jours.

Le maquillage est autorisé après le retrait des fils à 6-8 jours de l'intervention. La vie socio-professionnelle peut reprendre après 1 à 3 semaines en fonction du métier exercé.

Le résultat est très satisfaisant, durable et naturel. Les cicatrices sont situées dans des plis naturels et sont presque invisibles au bout de quelques semaines. Pour les paupières inférieures sans excès cutané, le retrait des poches de graisse se fait par voie transconjonctivale ne laissant apparaître aucune cicatrice sur la peau.

Risques de complications 

Les complications sont exceptionnelles après une chirurgie esthétique des paupières.

La probabilité de survenue de ces complications est réduite entre les mains d'un chirurgien plasticien qualifié et en présence d'un anesthésiste compétent.

Parmi les complications rares mais possibles, on peut citer notamment, sans exhaustivité, les risques d'hématome, d'infection et de problème cicatriciel

En cas de survenue d'une complication, une prise en charge adaptée sera mise en oeuvre.

En pratique, la grande majorité des interventions se déroule sans aucun problème et les patient(e)s sont satisfait(e)s du résultat.

L'observance par le patient des consignes données par le chirurgien est essentielle, notamment :

  • l'arrêt du tabac 1 mois avant et après l'intervention (diminution de tous les risques) ;
  • l'absence de prise d'aspirine pendant 10 jours avant et après l'intervention (diminution des risques d'hématomes).

Prise en charge par l'assurance maladie 

S'agissant d'un acte à visée purement esthétique, aucun remboursement n'est autorisé.

Pour les paupières supérieures et en cas d'excès de peau diminuant le champ de vision prouvé par un test réalisé chez l'ophtalmologiste, une prise en charge partielle peut être accordée. Il restera à votre charge les dépassements d'honoraires du chirurgien et de l'anesthésiste qui pourront être remboursés en partie ou en totalité par votre mutuelle.

Auteur :
Spécialiste en chirurgie esthétique - Antibes
Mise à jour : 16-08-2015

Reproduction : tous les textes et images de ce site sont la propriété du docteur Laveaux et protégés à ce titre par la législation relative aux droits de propriété intellectuelle.
Les reproductions, même partielles, des textes sont autorisées à la condition expresse de citer son auteur (Docteur Christophe Laveaux) avec un lien direct sur l'article cité.

Partagez l'article

Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte la charte HONcode.
Vérifiez.