Médecine esthétique
Injections de toxine botulique à visée esthétique

La toxine botulique est couramment utilisée pour estomper certaines rides du visage

Qu’est-ce que la toxine botulique ?

La toxine botulinique (ou toxine botulique)  est une protéine fabriquée naturellement par une bactérie (clostridium botulinum). Une fois extraite et purifiée, elle permet la fabrication d’un médicament (Botox® pour les indications neurologiques ; Vistabel®, Azzalure®, ou Boccouture® pour les indications esthétiques).

Cette toxine, en bloquant la transmission d’un neurotransmetteur (l’acétylcholine) est responsable d’une paralysie musculaire.
Aux doses préconisées et si l’acte est pratiqué par un spécialiste, aucune toxicité sur l’organisme n’est à craindre.

Utilisée en ophtalmologie pour traiter le strabisme, en neurologie pour traiter les spasmes de la face ou en dermatologie dans le traitement de l’hypersudation, elle a fait son apparition en esthétique il y a une dizaine d’années. La toxine botulique injectée de manière très précise dans de petits muscles du visage ainsi partiellement paralysés, permet de faire disparaître certaines rides dues aux contractions musculaires.

L’atténuation des rides

rides du front humourLes rides classiquement traitées par l’injection de toxine botulique sont les rides du lion (entre les sourcils), les rides horizontales du front et les rides de la patte d’oie (pourtour des yeux). Le traitement des fanons (brides verticales tendues au niveau du cou) est aussi très efficace.

D’autres indications plus spécifiques existent et sont à discuter au cas par cas (ridules de la paupières inférieures, ridules des lèvres, plis des faces latérales du nez (bunny-lines"), correction de l’abaissement de l’angle de la bouche, correction du sourire gingival, relèvement de la pointe du nez, ouverture de la fente palpébral, relèvement ou abaissement du sourcil…)

Les injections sont contre-indiquées en cas d’infection cutanée au point d’injection, de maladies neuro-musculaires comme la myasthénie, d’hypersensibilité à l’un des composants (toxine botulique A, sérum-albumine), de traitement par aminosides (antibiotiques comme l’amiklin, la gentalline), d’allaitement ou de grossesse.

Le coût des injections dépend de la quantité de produit nécessaire. Dans la très grande majorité des cas, une seule ampoule suffit à traiter l’ensemble des zones désirées. Deux ampoules sont parfois utiles pour les traitements plus complets ou chez l'homme.

Principe de l'intervention

Les injections à visée esthétique de toxine botulique se déroulent au cabinet de consultations du Docteur Laveaux.

Avant la séance :

  • Se démaquiller ;
  • Eviter la prise d’aspirine ou d’autres anticoagulants pendant les 10 jours précédents les injections.

La séance :

  • Aucune anesthésie n’est nécessaire, les injections sont indolores ;
  • Plusieurs injections sont réalisées à l’aiguille très fine au niveau des rides ;
  • Durée : 10-15 min.

Après les injections :

  • Reprise immédiate des activités normales ;
  • Eviter les efforts violents et la position allongée pendant 2 heures ;
  • Eviter les massages du visage pendant 24 heures ;
  • Eviter la prise d’aspirine ou d’autres anticoagulants pendant les 10 jours suivants ;
  • Contracter les muscles injectées plusieurs fois par jour pour faciliter la diffusion du produit et donc améliorer son action ;

Résultats

Les premiers résultats apparaissent dès 48-72h, cependant, le résultat est définitif à 15 jours.

L’effet est réversible en 4-6 mois en moyenne. Pour maintenir l’effet souhaité, les injections doivent donc être renouvelées. En cas d'arrêt du traitement, le visage redevient comme avant, sans séquelles.

Des retouches sont parfois nécessaires pour atteindre le résultat souhaité. Elles sont réalisées au bout de 2 semaines.

Dans tous les cas, le résultat est très satisfaisant et naturel. Certaines expressions du visage peuvent être diminuées mais pas complètement supprimées (pas de visage figé).

Risques de complications

Certains effets secondaires bénins sont possibles, notamment un mal de tête transitoire disparaissant en quelques jours, de petits hématomes ou des rougeurs au point d’injection qui se résorbent spontanément en quelques jours.

 

Auteur :
Spécialiste en chirurgie esthétique - Antibes
Mise à jour : 26-06-2016

Reproduction : tous les textes et images de ce site sont la propriété du docteur Laveaux et protégés à ce titre par la législation relative aux droits de propriété intellectuelle.
Les reproductions, même partielles, des textes sont autorisées à la condition expresse de citer son auteur (Docteur Christophe Laveaux) avec un lien direct sur l'article cité.

Partagez l'article

Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte la charte HONcode.
Vérifiez.