Chirurgie esthétique - actualités | Antibes, 06-11-2015
Liposculpture haute définition

La liposuccion haute définition permet de sculpter les muscles abdominaux et les pectoraux.

Evolution de la technique de liposuccion classique, la liposculpture haute définition permet aux hommes, outre le fait de chasser les excès graisseux, d'obtenir un aspect musclé du torse, de l'abdomen et des bras. 

Les muscles abdominaux, pectoraux et brachiaux vont ainsi être redessinés grâce à une liposuccion très selective.

Principe de l'intervention :

L'intervention se déroule sous anesthésie générale, soit en ambulatoire soit au cours d'une courte hospitalisation de 24 heures si le travail à réaliser est plus conséquent.

En début d'intervention, une liposuccion classique est réalisée afin de retirer les excès graisseux localisés au niveau des hanches, du ventre, des pectoraux et/ou des bras.

Puis, à l'aide de canules spécifiques, une liposuccion de haute précision est réalisée afin de dessiner tous les contours musculaires (abdominaux, pectoraux, muscles des bras).

Dans certains cas, le volume des pectoraux, des mollets, des fesses ou des abdominaux peut être augmenté en fin d'intervention en réinjectant la graisse prélevé au cours du travail de liposuccion (technique de lipofilling). Si le patient dispose de trop peu de graisse pour réaliser ce type d'augmentation, des implants en silicone peuvent être mis en place, soit au cours de la même procédure chirurgicale, soit lors d'une intervention ultérieure.

Les incisions nécessaires à la réalisation de ce geste mesurent quelques millimètres seulement et sont localisées dans des zones très discrètes.

Suites post-opératoires

La période post-opératoire est similaire à celle d'une lipoaspiration classique : les zones opérées sont bleues et gonflées surtout les 15 premiers jours ; les douleurs sont variables selon l'ampleur du travail réalisé et bien calmées par les antalgiques oraux. 

Des mousses adhésives découpées sur mesure par le chirurgien doivent être gardées 1 semaine en complément d'un vêtement de contention qui lui doit être porté pendant 1 mois jour et nuit.

Dans certains cas, en fonction des facteurs de risque de chaque patient, le port de bas de contention et un traitement préventif anticoagulant peuvent être préconisés par le chirurgien.

Résultats

En raison de l'oedeme post-opératoire et des ecchymoses, le résultat de l'intervention ne commence à être vraiment visible qu'à l'issue du premier mois. Ce résultat s'améliore encore ensuite durant 3 à 6 mois.

L'homme ainsi traité retrouve un aspect beaucoup plus mince et athlétique, avec une bonne visibilité des limites entre les muscles abdominaux ("tablettes de chocolat"), une taille affinée, des muscles pectoraux et des bras redessinés.

Au long terme, les patients sont encouragés à exercer une activité sportive régulière afin de maintenir voire d'améliorer encore le résultat grâce au maintien d'un poids constant et au développement des volumes musculaires. 

Si un traitement par lipofilling a été effectué au cours de l'intervention, l'apport de facteurs de croissance contenus naturellement dans la graisse injectée va permettre aux muscles soumis à des exercices physiques de se développer davantage.

Liposculpture haute définition chez la femme

Certaines femmes peuvent aussi bénéficier de cette méthode moderne de liposuccion sélective. Bien entendu, dans ce cas là, l'aspect recherché est moins athlétique et les lignes dessinées sont moins nombreuses et plus douces.

Risques de complications 

Comme pour toute intervention chirurgicale, un certain nombre de complications peuvent survenir. Mais la probabilité de survenue de ces complications est réduite entre les mains d'un chirurgien plasticien qualifié et en présence d'un anesthésiste compétent.
L'observance par le patient des consignes données par le chirurgien est également essentielle, notamment :

  • l'arrêt du tabac 1 mois avant et après l'intervention (diminution de tous les risques) ;
  • l'arrêt de la pilule contraceptive 2 mois avant et après l'intervention (diminution des risques de phlébite et d'embolie pulmonaire) ;
  • l'absence de prise d'aspirine pendant 10 jours avant et après l'intervention (diminution des risques d'hématomes).

Après une liposuccion haute définition de qualité, dont l'indication a été bien posée, les vraies complications sont exceptionnelles.

Parmi les complications rares mais possibles, on peut citer notamment, sans exhaustivité, les risques de sérome, d'infection, de problème cicatriciel et de complications thrombo-emboliques (phlébite). 

En cas de survenue d'une complication, une prise en charge adaptée sera mise en oeuvre.

Prise en charge par l'assurance maladie 

Une liposuccion haute définition n'est jamais prise en charge par l'assurance maladie.

Auteur :
Spécialiste en chirurgie esthétique - Antibes
Mise à jour : 06-11-2015

Reproduction : tous les textes et images de ce site sont la propriété du docteur Laveaux et protégés à ce titre par la législation relative aux droits de propriété intellectuelle.
Les reproductions, même partielles, des textes sont autorisées à la condition expresse de citer son auteur (Docteur Christophe Laveaux) avec un lien direct sur l'article cité.

Partagez l'article

Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte la charte HONcode.
Vérifiez.